Site Internet officiel du projet Haarp (High frequency active auroral research program)

Site officiel du projet Haarp (en anglais). Notez que bien que les applications du brevet soient essentiellement militaires et qu'une des autres applications est la modification du temps, ce site prétend que ce projet est uniquement une application civile destinée à l'étude de l'ionosphère et que la modification du temps n'est pas possible avec cette installation.

Le programme de recherche aurorale active à haute fréquence, ou HAARP, est un effort scientifique visant à étudier les propriétés et le comportement de l'ionosphère. L'opération de l'installation de recherche a été transférée de l'United States Air Force à l'Université d'Alaska Fairbanks le 11 août 2015, permettant à HAARP de poursuivre l'exploration de la phénoménologie ionosphérique via un accord de recherche et de développement coopératif. HAARP est l'émetteur à haute fréquence et haute puissance le plus performant au monde pour l'étude de l'ionosphère. Le programme HAARP s'est engagé à développer une installation de recherche ionosphérique de classe mondiale comprenant:

L'instrument de recherche ionosphérique, une installation d'émission de puissance élevée fonctionnant dans la gamme des hautes fréquences. L'IRI peut être utilisé pour exciter temporairement une zone limitée de l'ionosphère à des fins d'étude scientifique.Une suite sophistiquée d'instruments scientifiques ou de diagnostic qui peuvent être utilisés pour observer les processus physiques qui se produisent dans la région excitée. L'observation des processus résultant de l'utilisation de l'IRI d'une manière contrôlée permettra aux scientifiques de mieux comprendre les processus qui se produisent continuellement sous la stimulation naturelle du soleil.

Les instruments scientifiques installés à l'observatoire HAARP peuvent également être utilisés pour une variété d'efforts de recherche continus qui n'impliquent pas l'utilisation de l'IRI mais qui sont strictement passifs. Ceux-ci comprennent la caractérisation ionosphérique à l'aide de balises satellites, l'observation télescopique de la structure fine de l'aurore et la documentation des variations à long terme de la couche d'ozone.

Voir le site Internet Officiel : https://www.gi.alaska.edu/facilities/haarp

Laisser un commentaire