Vers La Fin de L’Obligation Vaccinale En Italie ? Le Futur Gouvernement S’y Prépare – 18.05.2018 – Le Quotidien du Médecin

Vent debout contre l’euro, l’Europe, la grande vitesse Lyon-Turin et la vaccination obligatoire. Pour le moins, le Mouvement 5 étoiles (M5s) et son partenaire la Ligue du Nord ont le mérite d’être clairs.

Dans leur feuille de route intitulée « Programme pour le gouvernement du changement », les chefs des deux partis Luigi DI Maio (M5s) et Matteo Salvini (Ligue) ont fait état de leurs convictions souverainistes et populistes en dressant la liste de ce qu’ils veulent changer ou modifier. À commencer par la vaccination obligatoire réintroduite l’an dernier par le gouvernement de coalition formé par les centristes et les démocrates. Depuis la rentrée 2017, l’inscription en maternelle et dans le primaire est liée à dix vaccinations obligatoires : DTP, coqueluche, rubéole, rougeole, oreillons, varicelle, hépatite B et hémophilus de type B. En revanche, les vaccinations contre méningocoques B et C sont seulement recommandées par l'Institut supérieur de la Santé comme l'anti-pneumocoque et l'antirotavirus. Le ministère de la Santé a également organisé des campagnes de sensibilisation durant toute l’année en conseillant aussi aux adultes de se vacciner.

Une proposition de loi au Parlement

Tout cela risque bientôt de faire partie de l’histoire ancienne. Après avoir promis à leurs adhérents et à l’électorat italien pour augmenter leurs chances de gagner aux élections générales du 4 mars dernier d’abolir « le décret inique sur la vaccination », les deux chefs de parti veulent concrétiser. Au risque de se fâcher avec l’Europe, la communauté scientifique internationale et l’ordre des médecins italien. « Nous sommes favorables à la recommandation mais pas à la ligne de l’obligation », ont expliqué à plusieurs reprises Luigi Di Maio et Matteo Salvini.

Pour le patron de la Ligue du Nord, « dix vaccins représentent un risque potentiel pour certains enfants ». La feuille de route programmatique devrait réduire le nombre de vaccins à quatre avec peut-être le BCG et la poliomyélite. Une proposition de modification a déjà été déposée en milieu de semaine au parlement par le groupe de la Ligue du proposant d’éliminer le dispositif sur la vaccination obligatoire. « Exclure les enfants non vaccinés du circuit scolaire est un acte de discrimination irrationnel, inacceptable et injustifié en raison du manque de bonnes raisons sanitaires », a expliqué le sénateur Paolo Arrigoni, l’un des signataires de la proposition de modification de loi.
Plusieurs spécialistes sont déjà montés au créneau pour évoquer le risque d’un retour des épidémies avec la fin de l’immunité grégaire.

De notre correspondante Ariel F. Dumont

Extraits Choisis

Médicaments – Effets secondaires : la mort

Par John VIRAPEN (ancien PDG de la firme américaine Eli Lilly)

De nombreux médicaments sont mis sur le marché, sans que souci soit fait des effets secondaires non suffisamment contrôlés et qui causent des dizaines de milliers de morts chaque année à travers le monde. C’est pièces en main que l’auteur décrit le fonctionnement interne d’entreprises pharmaceutiques, la falsification des études cliniques des médicaments, le secret et la dissimulation des accidents thérapeutiques, la désinformation et la corruption organisées des médecins généralistes par les visiteurs médicaux des firmes…

Edition Le Cherche-Midi (2014)

Faut-il faire vacciner nos enfants ?

Par Virginie BELLE (journaliste) et Claudina MICHAL-TEITELBAUM (médecin)

Au travers des témoignages recueillis et de l’avis de professionnels de la santé, les auteures lèvent le voile sur le système de santé et passe au crible les essais cliniques, les composants et le fonctionnement de nos instances. Il ne s’agit pas ici d’être pour ou contre les vaccins mais d’aborder les différentes problématiques d’un acte médical devenu banal. Un guide des vaccins recommandés aidera également les parents à faire un choix personnel et « éclairé ».

Edition Max Milo (2012)

Quand l’aluminium nous empoisonne

Par Virginie BELLE (journaliste)

Quel est le point commun entre Alzheimer, Parkinson, l’épilepsie, l’anémie, la fatigue chronique, le diabète, la myofasciite à macrophages, l’asthme ? Toutes ces maladies mettent en cause de trop fortes doses d’aluminium. Or ces doses sont sous-estimées par les autorités sanitaires. L’auteur a rencontré des témoins qui pour la première fois brisent la loi du silence. Cette enquête s’appuie aussi sur les conclusions récentes des plus grands spécialistes de la santé, du Comité consultatif mondial de l’OMS en passant par les recherches de l’Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé.

Edition Max Milo (2010)

Vous Souhaitez Nous Aider?

Vous souhaitez nous aidez et devenir donateur?

Parce que chaque geste compte pour nous permettre de réaliser les projets que nous souhaitons mettre en œuvre, vous avez la possibilité de devenir donateur de différentes façons si le cœur vous en dit , nous avons besoin de soutien pour mener à bien nos projets alors toute aide est la bienvenue.

Faire un Don

Vous souhaitez devenir Adhérent de l'association?

L’adhésion pour l’année s’élève à 30 euros à compter de la date d’adhésion (équivalent à 2,5 euros /mois). Un compte membre adhérent vous sera ensuite ouvert, vous recevrez les informations par e-mail. Ce compte membre vous permet d’accéder à la partie privée du site internet.

Adhérer

Participer à nos Actions?

Parce que chaque geste et participation compte, vous pouvez vous rendre sur notre page : Nos Actions pour participer à nos actions, nos sondages et pétitions publiques en ligne. C'est en s'unissant que nous pourrons nous faire entendre. Votre avis est important, vous avez la possibilité de le donner librement.

Voir Nos Actions

Laisser un commentaire